Le mardi 11 mars

Départ pour Agdz ce matin (prononcer agdèz).

Beaux paysages sur cette route tourmentée et en altitude. Nous passons des cols à plus de 1800m, mais la route est excellente.

008

014

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons à Agdz. Cette ville est située à une altitude de 942m et se trouve sur l'ancienne route des caravanes reliant Marrakech à Tombouctou. Son nom signifie « lieu de repos ».

Nous rejoignons un camping situé sur les terres d'une Kasba. Nous stationnons sous des palmiers, datiers, près de la palmeraie.

 

Traversée de la ville et arrivée au camping

player" width="480" height="270">

 

Nous nous installons à l'ombre des palmiers.

018

020

021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En début d'après midi nous allons nous promener dans la palmeraie.

024

 

028

 

 

 

 

 

 

 

089

089

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite de la Kasba :

Nous sommes tout d'abord reçu par la maîtresse des lieux qui nous présente tout d'abord son exploitation. Dattiers orangeais, pommiers, amandiers, etc..

Elle nous décrit les particularités du palmier, de sa reproduction contrôlée tout particulièrement.

Puis elle nous emmène visiter la Kasba. Elle est Française et a épousé un Marocain, descendant du Caïd de la région et propriétaire de cet ensemble architecturale. Cette Kasba se compose de trois parties dont la plus ancienne à plus de 300 ans.

 

Album "Visite de la Kasba de Agdz"

Puis nos sommes invité à boire un thé.

J'avais peur pour le pantalon

105

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le mercredi 12 mars 

Départ pour Boulmane Dadès en repassant par Ouarzazate.

Avant d'arriver dans la vallée Dadès, la route est bordée de palmeraies, puis d'un paysage désertique et enfin c'est une route de montagne. Dans la première partie le paysage est profond et garni au loin de montagnes.

Une photo ne peux pas transmettre l'émotion resentie en contemplant ces paysages.

 Un village au loin

039

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrêt photo

 

014

 

 

 

 

 

 

 

024

025

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous nous arrêtons au camping "Patte de singe". Il est situé dans les gorges, ne comporte qu'une dizaine de place et est situé à la base de la fameuse montée.

Chercher la patte de singe

 

 

 

Il s'appel ainsi à cause d'un relief situé sur la parroie montagneuse qui lui fait face. A vous de  retrouver ce relief.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le temps c'est gâté durant le trajet et la pluie nous acceuille durant les derniers kilomètres. La fraîcheur nous acceuille également, mais c'est la montagne.

L'entrée du camping

055

057

 

 

 

 

 

 

059

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous passons l'après midi entre promenade et jeu de carte et nous espérons que le temps sera plus clément le lendemain. Amorcer la montée des gorges Dadès sous la pluie n'est pas recommandé, et la vue est bouchée.

Nous verrons demain matin. En attendant cette pluie nous lave les camping car, qui en avaient bien besoins.

 

 

Le jeudi 13 mars

Ce matin c'est le grand jour. On se fait tout une idée de la montée des gorges Dadès que l'on est un peu stressé.

Ce matin il fait beau et nous partons assez tôt pour en profiter.

En fait on s'en fait tout un monde, mais grâce à une route de bonne qualité, c'est tout à fait praticable.Cette route est très belle, surtout au retour.

 

007052

 

 

 

 

 

 

 

 

010

030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les gorges du Dadès

player" width="480" height="270">

 

 

Il faut s'arrêter au Café Restaurant Hotel Timzzillite pour voir cette route en lacets qui rejoint Boulmane Dadès.

041

 

 

062

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Restaurant des gorges du Dadès

 

 

Départ pour Tinerhir afin de visiter les gorges du Todra. Nous rejoignons le "Camping du Soleil" qui se situe au départ des gorges du Todra.

Nous visitons le soir, près du camping, les jardine et la Palmeraie.

082

084

085

087

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les gorges du Todra se pratiquent sans avoir à grimper de cols. Elles sont actuellement en travaux car la la route est sur une voie et en mauvaise état.Mais, en travaux, elle n'est pas praticable en camping. Pour cette raison, nous décidons de visiter les gorges en Taxi.

Rendez vous est pris pour le lendemain.

 

 

 

Le vendredi 14 mars

 A 10h le taxi est là et il enmène cinq personnes de l'equipe, soit six avec le chauffeur.

On a beau savoir qu'ils circulent à 8 dans ces taxi de 30 ans, on peut se raisonner tout de même.

001

002

003

005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fin de matinée nous partons vers Erfoud. Nous rejoignons le camping Tifina situé sur la route de Rissani.

Sur la route la pluie nous accueille et redouble d'intensité au fur et à mesure de notre progression.

 

 

Route Tinerhir vers Erfoud

player" width="480" height="270">

 

 

Le samedi 15 mars

Il a plu une bonne partie de la nuit. Au levé nous marchons dans des allées qui sont un mélange de gadoue et de pierre.

C'est un beau camping, mais nous n'avons pas le temps de profiter de son aménagement.

Ce sont les seules grosses pluies que nous rencontrons depuis le début de notre périple. Nous ne sommes pas à plaindre et pour les Marocains, cette pluie est la bienvenue.

 

Nous partons pour Merzouga.

Arrivé à Rissani, nous nous visitons une entreprise qui sculpte des pierres fossilisées.

Après quelques petits achats souvenirs nous reprenons la route.

009

002

 

 

 

 

 

 

 

010

 

On s'interroge ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la route de Merzouga, il est impératif de ne pas louper le panneau signalant l'entrée dans le désert.

Manque les deux photographes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons au Camping Ksar Sania Chez Françoise.

Nous sommes accueilli par Françoise qui a créer ce Ksar il y a plus de 20 ans. C'est un endroit très agréable et confortable.

La piscine est superbe mais en cette saison, avec la fraîcheurs de la nuit, elle ne dépasse pas les 16°. Il n'y a que les gens du nord pour s'y baigner. Allemands, hollandais ou Anglais, mais qui sont en minorité au Maroc.

042

044

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Georges et Christian entament la montée de la grande dune et nous les rejoignons à leur descente.

C'est une montée très impressionnante et certains la grimpe en quad, bugy ou 4x4. Mais il faut l'expérience pour cela.

067

070

 

 

 

 

 

 

 

 

 Album "Promenade dans les dunes de Merzouga"

 

 

 

Le dimanche 16 mars

C'est une journée calme. Nous parcourons à pied un chemin qui nous amène au village pour faire quelques courses.

Il y a à Mergouza la plus haute dune du Maroc et c'est un endroit presque paradisiaque

Pour la vue il y a les palmiers, le sable et ses superbes dunes. Le climat est en ce moment très agréable ; un chaud soleil avec une brise d'air frais. L'endroit doit être très chaud en été, et en janvier il paraît qu'il y fait très froid.

L'idéal, semble t'il, est d'y séjourner entre les mois de mars et de mai. Si on souhaite s'y installer quelques semaines, il est préférable également de posséder un moyen de transport.

Quad et bugy sont les moyen de transport recommandés. Christian et Georges sont indécis sur le choix du mode de transport, et pour l'avenir, ils testent à tour de rôle grâce à l'aimabilité de camping caristes voisins.

Va t'il me passer le guidon ?

003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lundi 17 mars

Rendez vous est pris pour un tour en Quad à 16h cette après midi, ceci pour Christian, Georges et moi.

Pendant ce temps Dominique, Marylène et Dedette rendent visite à un troupeau de dromadaires qui aborde l'entrée du camps.

Une discution symphatique avec le conducteur du troupeau s'engage.

005

006

 

 

 

 

 

 

 

P1060764

P1060767

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rencontre avec un dromadaire

 

 

A 16h, départ en quad de Merzouga comme convenu. Nous parcourons les dunes afin de rejoindre un oasis.

C'est un voyage allé/retour d'une heure plein de sensations. A cause du paysage mais également à cause de la conduite de ces engins sur le sable.

P1110842

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1110839

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 P1110854

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Quad dans les dunes de Merzouga

 

 

 

Le mardi 18 mars

Lors d'une promenade dans les dunes et on y découvre des fleurs.

Ce doit être ce qu'on appel la fleur du désert, la Cistanche tubulosa (Internet).

P1060832

 

 

Le temps est très agréable malgré une température qui dépasse les 30° et grâce à un léger vent rafraîchissant et un air très sec. Une idée surgit de nul part : et si on profitait de la piscine !

P1060830

 

 

 

 

 

Franchement, l'eau n'est pas très chaude. La nuit, la température ne dépasse pas 12°. Elle n'a pas le temps de chauffer suffisamment.

Si la température de l'eau est à 17°, c'est tout.

Tant pis, on y va. S'y baigner avec les palmiers, le désert et les dromadaires qui passent en décor, c'est obligatoire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dromadaires passent

player" width="480" height="270">

 

 

Le mercredi 18 mars

Nous partons toute la matinée avec Françoise et son 4x4. Elle nous enmène sur les sites où l'on peut voir des traces fossiles, ainsi que des traces laissées par l'homme. Les paysages sont encore une fois superbes. Nous prenons des pistes que seules les habitués de la région peuvent parcourir.

002

003

 

 

 

 

 

 

 

006

Un orthocère fossilisé

026

053

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dessins de chariots laissés par l'homme

Arrêt dans un village de musiciens

 

 

 

 

 

 

 

 

 Arrêt dans un village de musiciens

 

Cette après midi, promenade en dromadaires pour les dames, mais accompagnées par leur chevalier servant, Georges.

101

084

117

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un grand évènement se prépare. L'anniversaire de Georges qu'il est impératif de fêter à Merzouga tout de même !

Un petit apéritif tout de même

La bouteille est déja vide

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes tous au restaurant du camping pour l'ocasion.

Ce restaurant est décoré avec Goût par Françoise, et nous allons Goûter aux tajines maisons.

121

123

125

129

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon anniversaire Georges !

131